INTERVIEW DE MARC DURAND, DÉSORMAIS EX-CTF TECHNIQUE DU COMITÉ DORDOGNE BASKETBALL

  • 16 juin 2021

En poste depuis plusieurs années maintenant, le CTF Technique du Comité Dordogne Basketball Marc DURAND a décidé de saisir une nouvelle opportunité professionnelle et de quitter son emploi dans notre structure.
Le Comité lui laisse la parole en guise de clap de fin, qui n’est pas pour lui, synonyme de disparition dans le monde du basket départemental !


CD24 : Bonjour Marc, comment allez-vous ?

Marc Durand : Bien, merci. Je retrouve peu à peu un rythme avec des activités chaque jour. Cela fait du bien après plus d’un an d’inactivité.

CD24 : Vous quittez votre poste de CTF au Comité Dordogne Basketball en cette année 2021 après plusieurs années de bons et loyaux services.
Que retenez-vous de cette aventure ?

MD : Des rencontres, des expériences, des évènements qui m’ont amené à chaque fois à me remettre en question. Beaucoup de chance de pouvoir exercer une activité professionnelle dans mon domaine et dans ma passion. Je suis privilégié !

CD24 : Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler à ce poste ?

MD : Le désir de mettre mes compétences au service d’un territoire plus grand, au service de plus de personnes. Le désir de passer un cap, d’avoir plus de responsabilités. La formation est un des piliers de notre activité et la condition indispensable au bon fonctionnement et à la pérennité des associations sportives. L’accompagnement dans les clubs, les rencontres, les expériences vécues avec des jeunes sont pour moi un moteur au quotidien. Après l’avoir mis au service d’un club, cela tombait sous le sens que de proposer mes services au comité départemental.

————————————————————————————————————————————-

————————————————————————————————————————————-

CD24 : Quels ont été vos meilleurs moments/souvenirs au sein du Comité ?
Si vous ne deviez en choisir qu’un ?

MD : Impossible d’en dégager un plus qu’un autre, on marche à l’adrénaline, des instants rares, intenses, vivre des émotions, en donner. Le sport a cette particularité qu’il n’y a pas de quotidien, chaque jour nous amène son lot de surprises, il faut être spontané, savoir s’adapter dans tous les cas. Je reste animé par le sourire des personnes, la joie procurée lors de l’activité par l’éducateur, par le jeu.

 

CD24 : Dans quel domaine vous orientez-vous professionnellement ?

MD : L’accueil de jeunes placés âgés de 12 à 16 ans au sein d’un lieu de vie, des enfants cabossés, avec des parcours de vie compliqués, que l’on ne souhaite à aucun enfant. Cela me touche encore plus aujourd’hui puisque j’ai 2 enfants, Lou et Oscar (5 ans et 1 an). J’ai un rôle d’éducateur spécialisé et d’assistant de direction le temps de me former à mes nouvelles fonctions.

CD24 : Allez-vous continuer à contribuer au développement du basket sur notre territoire bénévolement ? Si oui, au sein d’un club ?

MD : Oui, bien sûr ! J’ai bien l’intention de continuer à aider. Jusqu’à présent je n’ai connu que le basket alors il m’est bien entendu impossible de faire une croix dessus. Mais cela ne se fera qu’après mon travail et surtout ma famille. Je retrouve également la proximité avec le club qui m’a lancé (Moulin Neuf) donc je ne peux qu’être comblé.

————————————————————————————————————————————-

CD24 : Comment voyez-vous l’avenir pour le Comité, les clubs, le basket départemental en général ?

MD : Si je parle d’avoir une démarche et un projet, je n’apprends rien à personne mais pour autant c’est le cas. Au-delà de la passion et de l’investissement, les acteurs locaux doivent avoir un cap, anticiper les choses pour ne pas les subir. La formation doit être au cœur des projets, la transmission des valeurs le garant de la continuité.

CD24 : Un petit mot pour nos clubs, leurs dirigeants, leurs bénévoles, leurs licencié.es ?

MD : Je les encourage à poursuivre leur démarche dans chaque territoire. On le dit souvent mais le talent pousse partout ! Il faut juste prendre le temps de l’accompagner, de lui donner le temps de se réaliser. Dans chaque démarche, chaque projet il y a des personnes, animées par une passion commune. Comme le disait Michel PRÉDIGNAC : « Ce sont les petits cours d’eaux qui font les grandes rivières » ! Cette association de personnes peut nous permettre de croire en nos rêves et de faire en sorte que l’histoire continue.

CD24 : Merci pour ces belles années et bonne continuation pour la suite de votre carrière !

MD : Merci à tous !

————————————————————————————————————————————-


Le Comité Dordogne Basketball est donc à la recherche de son nouveau CTF Technique qui prendra ses fonctions le 15 août 2021.

Merci Marco pour ces belles années et bonne continuation dans ta nouvelle aventure !